Merci , c’est sympa !

Notre “livre d’or” s’enrichit régulièrement d’appréciations flatteuses , dont la majorité évoque l’étonnement des visiteurs à trouver un tel musée en ce lieu ; c’est un encouragement à poursuivre et puis , il faut bien l’avouer, cela chatouille agréablement l’égo de la petite équipe qui assure l’accueil et l’animation.

Bellegarde, the comeback *

Durant l’été nous avons eu le grand plaisir de recevoir la visite de Dominique Ducourtioux et de sa charmante compagne Christine qui a ainsi pu découvrir ce musée dont elle avait tant entendu parler.

Deuxième président d’Air Mémorial Creusois Dominique a été l’architecte du musée, avec l’aide des compagnons bâtisseurs d’alors : Jean Pierre Perroche, Alain Vialle, Eric Dumond, Robert Léglise et Thierry Serre ;Hélène Sabassiere tenait les cordons de la bourse et Michèle Chardoux avait apporté sa grande expérience dans le domaine des relations humaines, poste oh combien important ! Les employés communaux de Bellegarde, à l’initiative de monsieur le maire Jean Pierre Bonnaud avaient aussi apporté une aide importante.

Dominique, c’est le découvreur des maquettes Pétoin, c’est aussi lui qui au fil des années avait collecté tous les éléments du B 17 tombé à La Cellette, le 6 février 1945. Ces deux collections sont les pièces maitresses de nos expositions permanentes. Ses connaissances aéronautiques dans les domaines technique et historiques sont immenses et précieuses.

Pour des raisons personnels Dominique s’était éloigné de notre association, et le fait qu’il partage maintenant son temps entre la Bretagne et la Creuse n’est guère propice a son retour actif au sein d’AMC, cependant son bonheur à retrouver les anciens de l’équipe initiale n’était pas feint, et cela nous laisse beaucoup d’espoir pour l’avenir

( * titre de son sympathique courriel qui accompagnait l’envoi des photos prises ce jour-là )

En Creuse , on a de l’humour !

Féniers est une petite commune du plateau de Millevaches ; d’une altitude moyenne de 850 m, le climat y est tempéré en été et, disons, vivifiant en hivers…entre 1920 et 1945 un aérodrome y fut implanté, au lieu dit Gasneclaire, en lien avec le camps militaire de La Courtine . A l’entrée est du village un magnifique Fouga Magister évoque ce passé et rend hommage aux Résistants de l’Air ; pour en savoir plus ,voir le site Aérostéles : https://www.aerosteles.net/stelefr-feniers-resistants

Fin 2018 une station-service communale a été implantée sur la D9 ( la route qui relie Meymac à Felletin en passant par les hauteurs, qui offre des paysages magnifiques sur les Mont d’Auvergne et des rencontres nocturnes surprenantes avec la faune des forêts) . Accessible H24 , gérée par la commune , elle a parfaitement trouvé sa place sur un axe fréquenté et rend de très nombreux services ; pour ma part je la privilégie au maximum, parce que je trouve l’initiative opportune , et ensuite parce que le panneau qui l’annonce a su faire vibrer ma corde sensible …