Décollage du site Internet

Le voilà enfin, notre nouvel outil de communication, et le nombre de messages interrogateurs, parfois impatients, reçus par notre webmaster me fait comprendre combien il était attendu. Ne cherchez pas plus loin un coupable à ce retard : c’est moi. J’ai mis trop de temps pour en fournir les éléments, je m’étais engagé sur une date irréaliste. Pour ma défense je plaide éloignement géographique et désir de faire le mieux possible. Je n’ai pas connu le site précèdent, je sais simplement qu’il avait été créé hors de toute concertation associative, et que son coût de fonctionnement était prohibitif. En fonction de ces deux données, j’approuve pleinement la décision de le clôturer prise par l’équipage précèdent.
Ce nouveau site est, peut-être, plus modeste que son ainé, je l’ignore. Il est beaucoup moins onéreux, je le sais. Il est perfectible, j’en suis certain, comme tout prototype à l’issu de son premier vol ; c’est maintenant à vous de nous faire part de vos suggestions pour en faire un outil répondant pleinement à vos attentes.
Je remercie monsieur Dugay, notre webmaster, pour la qualité de son travail et pour sa patience infinie devant mes longs silences.
Au nom de tout l’équipage d’Air Mémorial Creusois, je vous souhaite de longues navigations, avec une très bonne visibilité et dans le plus grand confort. Si turbulences il devait y avoir, elles ne sortiraient pas du cockpit, et nous vous garantissons un pilotage tout en souplesse.
Gérard Laumond, président Air Mémorial Creusois

Michel Bienvenu : exposition permanente

Courant mai, les sœurs de Michel Bienvenu, né en 1947 à Sainte Feyre, à proximité de Guéret, sont venues remettre à Air Mémorial Creusois des éléments ayant appartenu à leur frère, disparu en avril 1972 dans un accident d’automobile alors qu’il se rendait de la base d’Orange où il était pilote de chasse  à l’Aéro Club d’Uzès où il exerçait les fonctions de moniteur testeur. Deux semaines plus tard, à l’occasion d’une visite dans sa maison natale, nous avons reçu d’autres objets et souvenirs personnels, en particulier son carnet de vol militaire qui permettra de réécrire sa biographie, corrigée et complétée. Libre de droit, elle sera la première mise en ligne sur le site internet.  Air Mémorial Creusois remercie avec beaucoup de gratitude les trois sœurs de Michel pour leur confiance et leur donne l’assurance que la mémoire de leur frère ne « disparaitra pas des écrans radar ».  Une exposition permanente lui sera consacrée dès cet été dans la salle « Leaders »