Un ami nous a quittés

Alain Fradet s’est envolé le vendredi 12 janvier. Depuis plus de 10 ans il luttait avec optimisme. La spécificité de son mal faisait que chaque hiver une épée de Damoclès revenait au-dessus de lui. Il abordait celui-ci avec confiance. Alain était le président du Conservatoire Aéronautique du Limousin, peintre officiel de l’Air et de l’Espace, auteur de plusieurs livres sur le passé aéronautique de notre région, en collaboration avec son complice de toujours, Jacques Cheymol. Il était un des piliers de la fête aéronautique Légend’Air en Limousin. Il était aussi, j’allais dire « bien sûr » membre d’Air Mémorial Creusois.  Nous ne verrons plus sa haute silhouette dans les Hangars des Aviateurs, nous n’entendrons plus jamais sa voix posée et toujours d’égale humeur nous parler de sujets très pointus ou raconter des anecdotes dénichées au cours de ses innombrables recherches .. Je pourrais continuer longtemps ainsi, remplir des pages de regrets. Mais si sa parole et sa vue nous sont désormais hors de portée, elles resteront toujours en nous, très présentes et concrètes.

Sur la photo qui accompagne, Alain se trouve devant un de ses tableaux, le Simoun de Maryse Bastié survolant la gare de Limoges. Il avouait en souriant avoir triché un peu avec l ‘histoire car cette scène ne s’était jamais produite, mais avoir pris beaucoup de plaisir à l’imaginer.

Au revoir Alain, tu resteras toujours dans nos pensées …elles feront de leur mieux pour combler l’immense sentiment de vide qui nous habite aujourd’hui. Et ton blog sera toujours présent sur notre site, pour nous rappeler quelle belle personne tu es.

Conseil de lecture…

Non, je ne me prends pas pour un critique littéraire, j’ai simplement envie de partager.

Son auteur est Creusois (oui, la majuscule est volontaire) et membre de notre association.                                         

 Ce livre m’a fait passer une nuit blanche. Mais je ne lui en fais pas reproche. Précédée et suivie de deux demi-journées de lecture intensive. Je ne me souviens pas avoir pris le temps de m’alimenter. Il devrait être conseillé à tous les jeunes qui rêvent de faire carrière de pilote mais baissent les bras devant des obstacles qui semblent insurmontables. Publié 45 ans plus tôt, il aurait changé ma vie. Vous en trouverez une analyse plus détaillée dans notre rubrique « Boutique», et si j’en parle ici ce n’est pas dans un but mercantile , mais simplement pour le plaisir de vous le faire connaître.

 

Calque Denhaut

Début 2017, un calque original, daté d ‘octobre 1936, représentant un projet d’hydravion de François Denhaut, a été offert à Air Mémorial Creusois. Rénové par une entreprise spécialisée (remise à plat, enlèvement de toutes traces de ruban adhésif, gommage des taches et réparation des déchirures) qui l’a ensuite numérisé et gravé sur deux supports numériques (CD). La minutie du travail réalisé par « La Reliure du Limousin » à Malemort (Corrèze) est absolument remarquable : le calque était roulé depuis 1936 et présentait une extrême fragilité. (dim :  970 x 525 mm).

Un CD a été offert au musée de l’hydraviation à Biscarosse, le deuxième est conservé dans les archives de notre association.

A partir de cette numérisation nous avons fait réaliser un tirage aux dimensions d’origine (950 x 540 mm) sur papier qualité photo. Ce tirage, après mise sous verre, est désormais exposé dans la salle de notre musée consacrée à François Denhaut.

Le calque original a été remis aux Archives Départementales de la Creuse, seule structure pouvant en assurer la préservation sans limite de temps. Il est désormais référencé dans les collections, il pourra être consulté sur place mais ne pourra pas être sorti de la salle où il est conservé. Courant 2018 sa numérisation sera mise en ligne sur le site des AD 23.

Un immense merci au donateur et au Conseil Départemental qui, par son aide, a permis la réalisation de cette rénovation.

Stèle B 17  » Diplomat »

Grace aux très longs et minutieux travaux de recherche effectués par Dominique Ducourtioux, qui fut le deuxième président de notre association, une salle de notre musée est consacrée au bombardier B 17 G tombé sur le sol creusois en février 1945. Une stèle située à l’orée du champ évoque le souvenir de cette chute.  Nombreux sont les monuments similaires qui peu à peu tombent dans l’oubli et l’abandon, loin du respect et du devoir de mémoire. Je m’y suis rendu en début d’année : celui-ci est en très bon état * grâce à l’entretien régulier que lui apporte la municipalité de La Cellette. Qu’elle en soit ici chaleureusement remerciée.

 * la photographie date du 03 janvier 2018

Le magnifique site internet Aérostèle a référencé ce monument, n’hésitez pas à aller le consulter… et préparez-vous à de longues heures de survol émouvantes.

http://www.aerosteles.net/stelefr-lacellette-b17

Nouveau flyer 1/2

Nouveau flyer 1 / 2

Le stock des flyers initiaux arrivant à épuisement, il a fallu envisager une nouvelle édition. Dès lors, que faire ? Le même (facile..) ou refonte complète ?  La décision est prise de tenter l’aventure d’un nouveau document. Les rôles sont répartis, des avis sont sollicités, les claviers chauffent, plusieurs projets sont soumis aux membres du CA. Le voilà donc, ce nouvel outil de communication*, doté, summum du modernisme, d’un flashcode permettant un accès direct à notre site internet. Nous lui souhaitons bon vol, et qu’il remplisse au mieux sa mission.

* Imprimé à Aubusson.

Pensez a cliquer sur le cercle rouge au centre de l’image pour la voir en entier

Nouveau flyer 2/2

… Après des heures de vaines tentatives  je n’ai pas réussi , à mon grand regret,  à insérer deux images lisibles ( recto et verso) en tête de l ‘article…j’ai simplement choisi la solution de facilité qui consiste a dédoubler la publication.